LES MUREAUX – Centre d’art Les Ateliers du Moulin

LES MUREAUX – Centre d’art Les Ateliers du Moulin

Réhabilitation d’un ancien moulin et transformation en lieu de fabrication artistique.
Missions : mission complète avec diagnostic, Opc, mobilier.
MO : Ville des Mureaux
Equipe MOE : THINK TANK architecture + SOGETI ingénierie + Agence Babylone.
Surface : 590 m2
Coût travaux : 1 200 000 € HT
Calendrier : lauréat mai 2015 – livraison 2018

Commande initiale
Réhabilitation d’un ancien moulin pour transformation en lieu de fabrication artistique.

Approche
Intervention très contextuelle dans la gestion du site et hiérarchisation des interventions pour un travail fin sur le clos-couvert qui valorise l’existant tout en l’inscrivant dans la contemporanéité.

Proposition
Il s’agit de produire un outil de travail performant et pérenne, propice à la création artistique, c’est-à-dire travailler sur des potentiels (spatiaux, financiers, techniques, opérationnels). Pour cela, nous choisissons de mettre à profit les qualités urbaines et architecturales du lieu, d’utiliser la pente et l’insertion dans le parc, de rendre le lieu accessible à tous et de tirer parti des beaux volumes et des matériaux rustiques mais de qualité : une architecture d’une autre époque, à la résonnance particulière dans ce quartier en pleine restructuration.
Des interventions mesurées et efficaces où l’écriture contemporaine valorise l’existant.
Les trois corps de bâtiments forment un ensemble homogène, seul témoin de l’architecture vernaculaire et de l’histoire du quartier en plein renouvellement urbain. Notre proposition d’intervention s’appuie sur la mise en valeur de la pierre et des charpentes.
Un grand emmarchement composé de gradins et d’escaliers permet de gérer les différences de niveaux importantes entre la rue Molière, la cour de la ferme et le niveau de sol de la Bergerie. Ainsi, tous les bâtiments sont facilement accessibles, y compris pour les personnes à mobilité réduite. Ce dispositif aide à retrouver la perméabilité Est-Ouest du site, avec une connexion directe sur le Parc Molière. Le jardin est composé d’une roseraie et d’un jardin des simples, référence évidente aux jardins de curé puisque le lieu a également servi de presbytère. Enfin, la cour en stabilisé devient un espace de travail extérieur, de manutention, ou d’exposition.
Les corps de bâtiments Bergerie et Granges accueillent les grands ateliers, toute hauteur. Le pan de toiture Nord est remplacé par une verrière, éclairant largement l’espace de façon naturelle.
Le bâtiment Moulin accueille des ateliers, dont un plateau généreux sous toiture, les locaux annexes (rangement, sanitaires) ainsi que les locaux support pour le personnel des Espaces verts.
Le hall est positionné sur le pignon Nord du Moulin, en rotule, permettant ainsi une entrée depuis la rue Molière et un accès cour. Il abrite l’espace d’accueil, les circulations verticales et un ascenseur. Le volume toute hauteur donne un peu d’ampleur au hall, visible à la fois depuis l’allée des Glaïeuls et la rue Molière. De grands ensembles menuisés en applique sur la façade, signalent l’entrée et servent également de support de signalétique. Le vitrage laisse voir les dessins originels des baies et la pierre qui se mêlent aux reflets du ciel ou de la végétation.
La palette de matériaux est restreinte, de type industriel, rappelant à la fois la destination du lieu (fabrication artistique) et l’approche durable qui guide notre conception (économie de moyen, de gestion, réutilisation, pérennité). Enfin, nous proposons une démarche de conception collaborative et ouverte avec la ville en invitant des artistes à participer : intégration d’œuvres dans le projet (installation extérieure, luminaire du hall).